Fishbone rétrospective

Commencer par remonter rapidement les principaux événements du sprint.

S’il y a un problème particulier qui est s’est manifesté au cours du sprint, la rétrospective peut être centrée sur ce sujet.

Ce peut aussi être quelque chose de très positif qui s’est passé, et on veut comprendre pourquoi !

1/ Exposer le problème
Ecrire le problème, et renseigner les éléments suivants : Who, what, when, where, why

2/ Faire un fishbone

Pour indiquer les causes en essayant de mettre des causes dans chaque catégorie
Astuce : ne mettre que des causes qui sont dans la sphère d’influence de l’équipe (dev + fonctionnels)

fishbone

3/ Tenter de dégager LA root-cause pour chaque catégorie
4/ Faire un plan d’action pour traiter les 6 root cause

Advertisements

Rétrospectives/facilitation : quelques ressources utiles

Agile Retrospectives – Making Good Teams Great
de Esther Derby et Diana Larsen
Le bouquin de référence sur les rétrospectives agiles
Le PDF gratuit est

The Retrospective Handbook: A guide for agile teams
par Patrick Kua
Un bouquin que je n’ai pas lu mais dont j’entends le plus grand bien

 

 

Project Retrospectives: A Handbook for Team Reviews
par Norman Kerth
Le bouquin de référence sur les rétrospectives en général (donc pas pas spécialement dans un cadre agile). Un des tout premiers écrit sur le sujet.

Getting Value out of Agile Retrospectives – A Toolbox of Retrospective Exercises
de Luis Gonçalves (Auteur), Ben Linders (Avec la contribution de)
Un bouquin tout petit, qui donne déjà une très bonne intro sur le sujet
Le PDF gratuit est

Training from the back of the room
de Sharon L. Bowman
Ne parle pas du tout de rétrospectives, mais plein de conseils utiles pour de nombreux facilitateur. Pour info, outre-atlantique, c’est le livre de chevet de nombreux agilistes/facilitateurs. Beaucoup moins connu en France.

Les slides du coach agile Vincent Daviet :
https://www.slideshare.net/VincentDaviet/exceller-dans-la-facilitation-de-rtrospective

Rétrospectives : mise en place de l’agilité

Il est parfois nécessaire de faire un bilan sur ce que l’équipe a mis en place au niveau de l’agilité, et sa manière de fonctionner.

Voici quelques idées pour ce type de rétrospectives.

1/ Strength-based (basée sur les forces)
Etape 1
Dans une colonne chacun indique la liste des choses positives qui sont faites depuis la mise en place de l’agilité (par exemple, tests au plus près du développeur,…), et au moins une raison pour laquelle c’est positif (moins de bugs, plus de satisfaction au travail,…)

Etape 2
Puis, dans une deuxième colonne, chacun indique ce qui était positif avant la mise en place de l’agilité et au moins une raison pour chaque élément

Etape 3
On regroupe dans une troisième colonne tout ce qu’on aimerait garder des 2 premières colonnes.

Etape 4
On discute pour savoir comment les mettre en place.

2/ High performance tree
Etape 1
Chacun indique quelles sont les principes qui doivent guider le travail de l’équipe (par exemple : être ultra-disponibles pour les développeurs, fluidifier le traitement bout en bout d’une User Story, etc…). Pour faciliter le brainstorming, on peut afficher en premier lieu les valeurs de l’agilité ( engagement, courage, ouverture, focus, respect) et demander de place des principes qui correspondent à une de ces valeurs.

Etape 2
L’équipe se met d’accord sur des principes communs, qui définiront son identité. On peut procéder par un vote (chacun dispose de plusieurs voies à répartir comme il le souhaite sur plusieurs principes)

Etape 3
On indique quelles sont les conditions nécessaires pour que ces principes puissent être appliqués.

Exemple : le courage (valeur) peut être de se donner le droit de dire non au métier (principe) et on peut le faire en communiquant de façon transparente sur le burn-down chart de release (condition nécessaire)
3/ Skills matrix
Etape 1
Chaque membre de l’équipe indique ce sur quoi :

  • il s’estime compétent (tests, analyse, écriture de Users stories, automatisation,dialogue avec le métier, dialogue avec les développeurs,….)
  • il aimerait progresser

Etape 2
On repère qui pourrait aider qui sur telle ou telle compétence.

Etape 3
On décide d’un plan d’action pour voir comment faire en sorte que l’équipe et chacun devienne plus “multi-fonctionnel”.

4/ Starfish
Etape 1
On dessine un camembert avec : Keep, Less, Stop, Start, More
Chacun indique donc ce qu’il aimerait continuer à faire, faire moins, arrêter, commencer, ou faire plus (on doit bien distinguer chaque personne).

Etape 2
On discute d’un plan d’action pour voir comment satisfaire tout le monde.

5/ Mad, Sad, Glad
Etape 1
On crée 3 colonnes (Mad, Sad, Glad) et chacun positionne des post-its pour dire, depuis le début de l’agilité :

  • ce qui l’a rendu heureux
  • ce qui l’a rendu triste
  • ce qui le rend fou (des choses incompréhensibles, débiles, ….)

Etape 2
On discute des différents points pour voir comment améliorer les choses pour chacun.