Rétrospective fun : “Like to Like”

Pour briser un peu la cadre habituel des rétrospective, un format assez original, vise à mettre en avant autant les choses positives que les choses négatives, et se veut plutôt fun, ce qui est toujours utile !

Avant la rétro :
Le Scrum Master prépare à l’avance des “cartes de facilitation” avec un mot sur chacun. Il retourne ces cartes face masquée et en fait une pile qu’il pose sur la table. Il faut mettre des mots sérieux, des mots positifs, des mots négatifs et des mots fun. Par exemple, la liste suivante :

  • Fun
  • Les 12 Travaux d’Hercule
  • Dans les délais
  • Un jour sans fin
  • Clair
  • Higway to hell
  • Réussi
  • Accessible
  • Freddy
  • Intégré
  • Eureka !
  • Dangereux
  • Talentueux
  • La vie est un long fleuve tranquille
  • Propre
  • Rapide
  • Collaboratif
  • Génial
  • Fiable

Pendant la rétro
Brainstorming individuel
Chaque participant prépare plusieurs post-its (le maximum possible) :
des choses à continuer à faire, des choses à arrêter de faire, des choses à commencer à faire (il faut que chacun ait des items dans chacune de ces 3 catégories).

1er tour de jeu
Une personne de l’équipe est désignée comme juge.
Le juge retourne une des cartes de la pile de cartes de facilitation préparées par le Scrum Master et chaque participant pose sa carte qui se rapproche le plus de cette carte (face cachée). Le dernier qui donne sa carte a perdu : il reprend sa carte.

Seul le juge regarde les cartes posées par les joueurs et sélectionne la carte qui se rapproche le plus, selon lui, de la carte de facilitation.
C’est cette carte qui est gardée, et les autres sont écartées du jeu.

Tours suivants
Le même process reprend, mais on désigne à chaque tour un nouveau juge (lorsqu’elle la personne est juge, elle se contente de jouer le rôle de juge et pas le rôle de joueur).
Le jeu s’arrête lorsque chaque joueur a donné toutes ses cartes.
En fonction du nombre de post-its que chacun aura rédigé, il est possible que ce ne soit pas nécessaire de tirer les 20 cartes de facilitation.

Générer un plan d’action
Pour ce faire, il faut décider comment faire pour que les choses négatives passent dans une catégorie positive, comment reproduire les choses positives, et comment commencer les choses qu’on ne fait pas encore. Cela peut être fait en discussion collective ou en brainstorming individuel.

Remarques

  • Je vous invite à faire une petite répétition avant avec 3-4 personnes pour être sûr de bien le faire le jour J.
  • Comme vous l’aurez remarqué, le facilitateur s’efface au profit du groupe.
Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s